Dashboard 2.0 dans Oracle EPM Cloud : une avancée majeure pour l’expérience utilisateur

Contenu
Visuel_Article_Blog_Dashboard_2.0_Oracle_EPM_Cloud

 

Les différents graphiques

 

Les graphiques se présentent comme étant une représentation visuelle des données chiffrées. Ils occupent, aujourd’hui, une place prépondérante dans les outils de gestion et de planification des entreprises. Construits à partir de tableau de bord, ils constituent un moyen simple et efficace pour faciliter le pilotage de l’activité. Ceci étant, retranscrire ses données chiffrées dans le graphique approprié n’est pas, toujours, une évidence pour toute partie prenante. En effet, la liste des graphiques est parfois limitée, induisant l’usage complémentaire d’outil de Business Intelligence.

             

Pour faire face à ses exigences et dans un soucis d’amélioration continue de la performance, Oracle propose d’enrichir l’expérience utilisateur avec de nouveaux graphiques exposés dans sa version Dashboard 2.0. Cette dernière utilise la fonctionnalité de tableau de bord existante à savoir la technologie Oracle ADF et l'améliore avec la technologie Oracle JET. Elle permet ainsi aux concepteurs de créer et de gérer des tableaux de bord en s’accompagnant de fonctionnalités améliorées comprenant :

 

  • Une nouvelle palette de bibliothèque pour choisir les formulaires existants, les types de graphiques et d'autres objets.
  • Un nouveau canevas de conception qui permet d'insérer des composants en s’appuyant sur deux méthodes :
  • La première dites du dite du « drag and Drops », la plus utilisée.
  • La deuxième consistant à concevoir un Dashboard directement dans le canevas mais offrant une sélection des membres limitée.
  • Un Gestionnaire de disposition à ajustement automatique pour créer et positionner des composants.
  • De Nouveaux types de graphiques rationalisés, modernes et hautement interactifs.

 

Etant partenaire d’Oracle et précurseur dans l’implémentation et la maintenance EPM auprès de nos clients, Klee Performance va insister dans cet article sur le dernier point évoqué et vous présente quelques illustrations graphiques associées à cette nouvelle version :

A travers les dashboard 2.0 de nouveaux types de graphiques sont disponibles dont voici quelques exemples : Cascade, Jauge, Bubble, Géomap… etc.

 

             

Les graphiques en cascade ou waterfall

 

Ces graphiques sont utilisés pour comprendre de quelle manière une valeur initiale est affectée par une série de valeurs intermédiaires positives ou négatives. Habituellement, les valeurs initiales et finales sont représentées par des colonnes entières, tandis que les valeurs intermédiaires sont affichées sous forme de colonnes flottantes qui commencent en fonction de la valeur de la colonne précédente.

Les colonnes peuvent être codées par couleurs afin de faire la distinction entre les valeurs positives et négatives.

 

Ce graphique est un incontournable des analyses d’effets. Il est utile pour montrer comment vous êtes arrivé à une valeur nette à partir d'une valeur initiale. (Budget vs Reel, calculs des effets)

 

             

 

Les graphiques à jauge

 

Les types de graphiques à jauge vous indiquent si les valeurs de données se situent dans une plage acceptable ou non. Vous définissez les valeurs minimales et maximales, les plages maximales, et à travers trois feux (rouges, jaunes et verts), la jauge vous aide à évaluer rapidement une valeur actuelle et à identifier les problèmes dans les points de données ou mesures importants.  

             

 

 

 

 

Les graphiques à bulles

 

Les types de graphique à bulles permettent l’analyse des données à travers trois prismes : Dans le graphique à bulles infra, les données relatives à l’âge sont tracées le long de l'axe X horizontal, les données comprenant l’ancienneté sont affichées sur l'axe Y vertical et les salaires sont représentées par la taille des bulles. Dans ce cas de figure nous cartographions les salaires selon l’âge et l’ancienneté. Ce type d’illustration est très favorisé par les équipes des ressources humaines.

 

 

 

 

Les graphiques Géomap

 

Les types de graphiques Géomap sont des cartes géographiques avec des superpositions et des graphiques qui affichent des mesures sur chacune des zones géographiques affichées. Le survol des bulles ou de la surbrillance de couleur dans la Geomap affiche une étiquette de données. Cette restitution est utilisée dans le cadre de données répartie par continent exception faite pour les Etats Unis ou c’est un découpage par états. La France étant intégré à l’Europe, il n’y donc pas de découpage par région.

 

 

 

  • La surbrillance de la carte géographique en vert et en rouge représente respectivement l’augmentation et la diminution des valeurs.

 

 

 

Dashboard 2.0 vient compléter les fonctions Oracle EPM Cloud, avec des éléments très attendus : notamment le célèbre waterfall, indispensable pour tous contrôleurs de gestion. Cette évolution montre la puissance du Cloud, permettant la mise à disposition continue d’amélioration pour tous les clients.

 

 

CTA_Article_Blog_Oracle_EPM_Cloud

 

 

Tags
#oracle
#EPM
#Outil